lundi 23 octobre 2017 Ajouter à vos favoris       Envoyer à un ami
 
 

Poesie Bettine Amir

Le fleuve

Un jet huileux,
ambre, blanc, effilé,
coulait lentement, allant et venant
dans son lit.
Par un soir de violente tempête,
débordant de soi,
vacillant, comme ivre,
il se jeta dans la mer.

 
Powered by Artvision | Truppo Websites