vendredi 24 novembre 2017 Ajouter à vos favoris       Envoyer à un ami
 
 

Liliane Limonchik

Un moment d'enfance sauvé.

             À Ben, Dan et Shaï

Le sac était près, les fruits et l'eau fraîche rangés avec un glaçon. Le haut parleur d'une voiture de police se mis à beugler : rester dans les maisons, ne sortez pas, un suspect dans le quartier. Déjà la voiture s'éloignait en répétant son message à perdre haleine, si ce n'avait pas été une machine. Les enfants étaient concentrés sur leur jeu de construction, juste en train de parfaire le toit avant le départ pour le toboggan et la pelouse du parc. Un moment suspendu, je perds le souffle, comment faire? Venez les enfants, leur ai-je dit,  j'ai une idée, faisons ensemble des crêpes, nous irons au parc un autre jour, de toute façon nous n'avons plus beaucoup de temps avant le bain. Après un regard étonné d'un revirement dont ils n'avaient pas l'habitude, ils se mirent à courir vers la cuisine qui s'emplit de farine, de sucre et de lait. 
Un moment d'enfance sauvé.

Dans le loin on entend l'écho des coups de feu, de l'autre côté de la vallée.
Maman c'est quoi tout ces bruits ?
Des feux d'artifices.
Un moment d'enfance sauvé.

Des chaussures trop petites, un petit frère trop nouveau.
J'emmène ce grand frère, qui passe des jours de doutes et de craintes, acheter une paire de chaussures neuves. À nous deux, et je compte bien en faire une fête.
Après les chaussures nous irons manger une pizza, qu'en penses-tu ? Les yeux brillent, c'est gagné. Les chaussures achetées, nous nous engageons dans la rue, presque en sautillant, enfin lui, pas moi, je ne montre pas mon bonheur au passant inconnu.
Après quelques mètres, un peu plus loin, un barrage, on arrête les passants. Un beuglard crie d'évacuer, et malgré tout, des curieux restent hypnotiser par le spectacle. Un robot est activé pour désamorcer un objet suspect. Une scène connue, vue de loin. 
Viens mon chéri, il fait si chaud, allons manger une glace là-bas. Ce là-bas en direction opposée. Et sans attendre sa réaction, prête à le saisir sous les bras pour courir, nous nous dirigeons à aussi grand pas que possible vers ce glacier qui nous offrira le luxe de ne pas gâcher la sortie.
Un moment d'enfance sauvé.

Vingt ans plus tard, en lisant des articles sur cette époque, il me dit ne pas avoir souvenir d'avoir eu peur, de tensions, de la terreur qui régnaient sur la ville.
Un moment d'enfance sauvé.


©Publié dans les: "Cahiers du Sens, 2016, Le Nouvel Athanor".

 
Powered by Artvision | Truppo Websites