lundi 23 octobre 2017 Ajouter à vos favoris       Envoyer à un ami
 
 

Raphaël Jerusalmy

La Confrérie des chasseurs de livres (Extrait)
«Il n’a jamais eu peur de l’inconnu. Au contraire, il déteste tout ce qui est prévisible, couru d’avance. Mais il n’aime pas se sentir bringuebalé comme un pantin, au gré capricieux de la fortune. Il s’est toujours efforcé d’être maître de son destin, de ses choix, même les mauvais. Jusqu’ici, il n’en a d’ailleurs fait aucun de bon.»

(à propos de François Villon, dans La Confrérie des chasseurs de livres, Actes Sud, 2013)
 
Powered by Artvision | Truppo Websites