lundi 26 juin 2017 Ajouter à vos favoris       Envoyer à un ami
 
 

Revue Continuum

Continuum 10/2013
Editorial      7


Langue de départ, terre d'arrivée :
retours (im)possibles

Esther Orner et la relation au lieu
Entretien : Esther Orner/Marlena Braester, 

De si petites nourritures essentielles    13
Lilach Lachman, « Fin et suite » : la voix d'une mère20
Adi Sorek, Point final       25
Irit Akrabi, De si petits secrets de style          33
Maya Bejerano, Postface : des femmes 
et une révélation quotidienne           37
Albert Mingelgrün, Esther Orner : un itinéraire singulier     39
Micheline Weinstock, Traces et silences. Relier, écrire et devenir        47
Lucille Cairns, « Une année si ordinaire (2004) 
d’Esther Orner »       54
Guylain Sitbon, Le son du téléphone caché. L’écriture juive-yiddish d’Esther Orner – quelques pistes         63
Marcel Cohen, Esther Orner, le rabbi et le chien de Paul Klee     71
Yehuda Moraly, Modeste essai d'archéologie 
d'une très précieuse musique     75 
Michèle Stroun, Esther Orner ou « Deux ou trois choses 
que je sais d’elle »    81
Francine Cicurel, Le mystère Orner     87
Henri Raczymow, Esther O.     90

Le choix des lecteurs
Agnès Bensimon, Yaïr Biran, Marlena Braester, 
Michal Govrin, Liliane Limonchik, Rachel Samoul     94

Esther Orner, Inédit     101
Yehuda Moraly – homme de spectacle
Entretien Yehuda Moraly/Esther Orner, 
Une voie tout intérieure     117
Françoise Ploquin, Moraly, de l’enquête au théâtre, 
faiseur de féeries     127
Myriam Bendhif-Syllas, Jean-Bernard, 
Yehuda Moraly, l’Œuvre écrite     134
Nira Moser, Peut-être qu'à la fin elle a pris l'habitude     141
Jacques Bonnaure, Yehuda Moraly : l'œuvre impossible     151
Marcel Dubois, Compte-rendu de Claudel, 
metteur en scène, La Frontière entre les deux mondes     158
Charlotte Szlovak, Moraly, multiple, unique     166
Katy Bisraor Ayache, Moraly. Juif, contestataire, pionnier     170
Yehuda Moraly dans la presse littéraire     173

Yehuda Moraly, Textes inédits     182


Evènements à l'Ifta
Poésie du Désert (avec un choix de poèmes bilingues) 
Soirée littéraire, 2 juillet 2012     197


Notes de lecture     211


In Memoriam      229
 
 
Editorial

Langue de départ, terre d'arrivée: (im)possibles retours
 
      A la sortie d'une soirée en l'honneur d'Esther Orner organisée le 30 octobre 2012 à l'Institut Français de Tel Aviv, l'idée est née de continuer la fête des récentes publications de l'auteure et de fêter le dixième numéro de Continuum en le consacrant à cette écrivaine qui est l'un des membres fondateurs de l'Association des écrivains israéliens d'expression française et de sa revue. 
 
      Pendant dix ans, les auteurs publiés dans notre revue se sont exprimés dans leur langue de départ, le français, pour dire leur lien profond à la langue d'écriture, mais aussi l'attachement au pays où ils vivent. Un auteur dont le parcours est non moins intéressant entre langue de départ et terre d'arrivée  est Yehuda Moraly;  ces deux auteurs avec leurs œuvres majeures se complètent par leurs réponses si différentes au défi que représente  l'idée du possible ou impossible retour.    
 
      En ce qui concerne la langue d'écriture,  le point de départ est le même ou presque: c'est le terreau culturel français qui a été porté jusqu'en cette terre d'Israël et qui s'inscrit dans leur terre d'arrivée. Le français est resté la langue d'expression artistique pour les deux auteurs. Mais à part la langue, chez Esther Orner, comme chez Yehuda Moraly,  les départs - bien que vécus différemment - sont multiples, et les lieux qu'ils ont quittés sont différents.  L'arrivée de chacun en Israël a elle-aussi été  différemment  vécue, car le lien à la terre et au judaïsme est constitué d'ancrages différents: pour Esther Orner – un retour "là où j'aurais dû naître" – fut un vrai et profond retour physique et spirituel tant désiré, vécu dans la continuité; tandis que pour Jean-Bernard, qui devient Yehuda Moraly, les détours et les ruptures furent plus perceptibles : un autre prénom, une autre vie – le passage du laïc au religieux; un autre homme?  Cette recherche identitaire en profondeur est doublée d'une autre métamorphose: Yehuda Moraly – comédien, auteur de pièces de théâtre, metteur en scène choisit, après l'expérience de la création, l'activité de recherche universitaire! 
 
      Prenant comme point de départ spécifique  la tragédie de la Shoah, les problèmes soulevés par la prose poétique d'Esther Orner gravitent eux aussi autour de la tradition juive qui a d’ailleurs été toujours sa manière de vivre; et parallèlement autour de l'essence même de l'écriture avec ses volets communicatifs: écrire pour , écrire à, écrire contre, écrire à la place de; à partir de cette recherche, Esther Orner nous convainc que  "l'écriture vient en écrivant".
 
      Des auteurs en grand nombre  analysent les parcours des deux écrivains; certains trouvent des réponses, d'autres laissent les questions ouvertes, certains préfèrent une vue d'ensemble comme Françoise Ploquin qui analyse la complexité de l'œuvre du théoricien- critique-créateur Moraly,  Albert Minglegrün qui nous offre une profonde mise  en perspective de l'œuvre d'Esther Orner,  d'autres analysent avec rigueur des ouvrages qu'ils ont choisis: Miryam Bendhiff-Syllas analyse le Maître fou, Jacques Bonnaure s'interroge sur l'Oeuvre impossible,  Lucille Cairns démontre l'importance du journal d'Esther Orner: Une année si ordinaire dans le contexte de son œuvre, Marcel Cohen, Micheline Weinstock ajoutent des points de vue émouvants et essentiels sur la création de l'auteure, alors que Guylain Sitbon considère que le côté juif est structurel et essentiel dans son œuvre. Et nous n'avons pas pu citer  tous les contributeurs dont la finesse et l'acuïté sont remarquables.
 
      C'est dire que le retour n'est jamais parfait, tout comme le départ ne l'est pas non plus; une partie de nous reste là où le destin a fait que nous soyons nés - sur d'autres terres; mais c'est la langue qui est aussi une terre: il s’agit alors d’un retour à plusieurs sens.


Build your own website with Quickyweb! Quickyweb is much more than a web hosting provider. It is a complete website building and website hosting solution