lundi 23 octobre 2017 Ajouter à vos favoris       Envoyer à un ami
 
 

Revue Continuum

Continuum 3/2004-2005

Continuum 3/2004-2005Sommaire

  1. Hommage à Max Bilen
    Marlena Braester: Max Bilen - L'Etre antonyme
    Monique Jutrin: Max Bilen et Maurice Blanchot – une amitié dans la pensée
    Le dialogue avec Jean Starobinski: "entre critique et création"
    Jean-Jacques Wunenburger: Dialogues sur l'infini
    Ana-Doina Braester, Marlena Braester: Un destin oblique
    Max Bilen: Seuils II; Le mot de passe (poèmes inédits)
    Note bio-bibliographique
     
  2. Maurice Roth – un parcours
    Entretien d'Esther Orner avec Maurice Roth
    Maurice Roth: L'Enfant coq (extraits)
    Maurice Roth: Un nuage sans ciel (extraits)
    Note bio-bibliographique
     
  3. Voix d'ailleurs:
    Bernard Vargaftig
    Pas de photo – Inédit
    Toujours le sens transformé en espace – poème inédit
    Note bio-bibliographique
    Edgar Reichmann – Le carnaval de Rio - inédit
    Note bio-bibliographique
    Notes de lecture
    Informations
     

Editorial

Ce numéro 3 marque le rythme des événements littéraires et l'éclosion de la francophonie israélienne dans son effort de dépasser les frontières de toute sorte.

Mais, avant tout, ce numéro rend hommage à la mémoire de celui qui n'est plus parmi nous que par ses écrits: Max Bilen (19 -199) – le professeur, l'essayiste, mais surtout pour nous, ici, aujourd'hui, le poète.

D'un témoignage à l'autre, notre mémoire refait des liens, des images, des réflexions: la correspondance avec Jean Starobinski, avec Jean-Jacques Wunenburger, ou avec Maurice Blanchot reflète la dynamique d'une pensée profondément inquiète. Des poèmes inédits, complétés par un regard de plus près sur l'oeuvre poétique de Max Bilen, sont reproduits dans notre revue avec l'accord de Clara Bilen que nous remercions chaleureusement.

Maurice Roth nous a offert ces dernières années une lecture inoubliable de ses romans où la sensibilité de l'écrivain est marquée par celle du peintre, tout comme la sensibilité du peintre a incorporé le poétique. Un dialogue riche d'idées s'établit entre Maurice Roth et Esther Orner à travers un Entretien qui nous révèle un homme discret et sensible.

"D'ailleurs" nous viennent des textes inédits d'un poète - Bernard Vargaftig et d'un prosateur-journaliste - Edgar Reichmann, tous deux bien connus en France pour la richesse de leurs œuvres, afin d'établir un autre type de dialogue entre les littératures.

Enfin, non moins important nous a semblé le projet commun de deux associations des écrivains israéliennes - de langue française et de langue anglaise - de traduire réciproquement leurs œuvres respectives. Nous publions dans ce numéro les premiers poèmes traduits par les participants à cet "atelier" de traduction.

L'Institut français de Tel Aviv, Continuum et la Librairie du Foyer se joignent dans le cadre d'un Concours littéraire lancé en 2004. Nous donnons à lire le récit primé.

Une fois de plus, nous tenons à exprimer notre gratitude envers Le Centre National du Livre pour l'aide accordée.

Powered by Artvision | Truppo Websites