lundi 26 juin 2017 Ajouter à vos favoris       Envoyer à un ami
 
 

Membres

Francine Kaufmann

Francine Kaufmann

Ecrire, c'est vivre intensément

Sans être solitaire

Ecrire c'est être

Née à Paris en 1947, FRANCINE KAUFMANN, professeur des universités, est chercheur, essayiste et conférencière (littérature de la Shoah, traduction juive et biblique, traduction pour les média, histoire de l’hébreu). Elle est aussi interprète de conférence (membre A.I.I.C.) et traductrice de poésie. Elle a longtemps été journaliste et réalisatrice de radio et de télévision.

Docteur ès lettres (Paris X-Nanterre, 1976), titulaire d’une maîtrise de théâtre (Paris X, 1968), du diplôme supérieur d’hébreu de l’École des Langues Orientales (1968) et d’un diplôme de l’Institut de Communication Publique de l’Université de Boston (1984), elle a été assistante de langue et de littérature hébraïques à Paris III de 1969 à 1974, ainsi qu’à l’INALCO et à l’Université de Vincennes (Paris VIII). Installée à Jérusalem en 1974, elle a enseigné de 1974 jusqu’à sa retraite, en 2011, au Département de traduction, d’interprétation et de traductologie, de l’Université Bar-Ilan (Ramat-Gan), qu’elle a dirigé à deux reprises.

Elle est l’auteur d’une centaine d’essais universitaires et d’articles d’encyclopédies, d’un livre sur l’œuvre d’André Schwarz-Bart : « Pour relire Le dernier des Justes. Réflexions sur la Shoa » (Librairie des Méridiens-Klincksieck, 1986 ; 2ème édition 1987), d’anthologies de poésie hébraïque (notamment Le Chant Ininterrompu - Anthologie de la poésie d’Israël, 1984, Jérusalem, Publications de l’OSM) et elle a rédigé le chapitre « Littérature hébraïque » de l’anthologie d’Emmanuel Haymann, Pages juives (2008, Armand Colin). Elle a collaboré à un Dictionnaire des religions (éd. du CAL, Paris, 1972, et Marabout Université, 1974), à l’Encyclorama d’Israël  (Paris, Israël et New-York 1986 : « La littérature d’Israël »), à un ouvrage collectif sur Les traducteurs dans l’histoire (Unesco, Université d’Ottawa et John Benjamins 1995). Elle a dirigé un numéro spécial de la revue META 43:1 (Université de Montréal) sur La traduction et l’interprétation en Israël (1998) et a rédigé les chapitres « Traduction juive » dans une série d’ouvrages collectifs à paraître chez Verdier sur la traduction en France : tomes XVIIIe et XIXe siècles.

Elle est l’interprète d’hébreu en français dans les films de Claude Lanzmann : Shoah and Sobibor. Un choix de ses poèmes a été publié dans diverses revues, certains en traduction.

 

 

***

Build your own website with Quickyweb! Quickyweb is much more than a web hosting provider. It is a complete website building and website hosting solution